7 techniques pour enrichir son vocabulaire en allemand

Articles

Publié le :

7 techniques pour enrichir son vocabulaire en allemand

L’un des mots pour désigner le vocabulaire allemand est “Wortschatz”, qui signifie littéralement “trésor de mots”. C’est beau, non? Toutefois, l’allemand n’est pas une langue facile à apprendre. Pas étonnant que les élèves de collège privilégient l’espagnol en LV2 ! Mais si, toi, tu as décidé de choisir l’allemand, tu fais partie de ceux qui aiment prendre des risques et qui savent reconnaître la beauté et la complexité d’une langue 😉

Tu souhaites enrichir ton vocabulaire allemand au quotidien afin d’avoir des meilleures notes et devenir bilingue ? Voici 8 conseils imparables. Et comme on dit en Allemagne, gehen wir (allons-y) !

 

1. Conseil n°1 : connaître les spécificités de la langue

L’allemand a la réputation d’être une langue assez compliquée à apprendre. Pour tout te dire, elle est classée 9ème langue la plus complexe à apprendre par l’UNESCO. Et pour cause : il existe de nombreuses spécificités inhérentes à cette langue qui te compliqueront un peu la tâche lors de l’apprentissage, en particulier lorsqu’il s’agit du vocabulaire.

  • - D’abord, il existe trois genres grammaticaux : quand tu apprends un mot en allemand, il faut donc l’apprendre avec son genre : masculin, féminin ou neutre.

👉 Cela veut dire que quand tu apprends du nouveau vocabulaire allemand, tu dois être capable d’identifier et de retenir le genre auquel il est associé. Cela double évidemment ta charge de travail, mais c’est indispensable afin d’être capable de réutiliser ces mots de manière pertinente par la suite.

  • - Ensuite, penchons-nous sur les quatre cas grammaticaux : il y a le nominatif (équivalent du sujet), l’accusatif (l’équivalent du COD), le datif (l’équivalent du COI) et le génitif (pour marquer la possession). En allemand, les articles, pronoms, noms et adjectifs se déclinent selon la fonction qu’ils occupent dans la phrase.

👉 Ainsi, apprendre des nouveaux mots, c’est super, mais il faut savoir les utiliser dans des phrases complètes pour te faire comprendre ! Savoir les construire correctement te sera donc très utile et te permettra ainsi de mettre à profit tes connaissances en vocabulaire.

2. Conseil n°2 : va chercher autour de toi

Le lieu le plus propice à l’apprentissage de nouveaux mots de vocabulaire reste bien évidemment les cours d’allemand. Ton prof va te donner toutes les bases de la langue telles que la conjugaison et la grammaire, mais également des listes de vocabulaire en rapport avec le thème étudié. Sois bien attentif au discours de ton prof et note bien les mots qui pourront t’être super utiles dans le futur. Ils seront non seulement les bienvenus lors des examens, mais ils te permettront aussi de te familiariser avec une notion précise et te pousseront à aller chercher plus loin.

Cependant, si tu veux vraiment te construire ce fameux “trésor de mots”, ton travail doit aussi continuer en parallèle des cours. Profite de tes bases solides pour lire des livres en version originale (par exemple Le Parfum, de Patrick Süskind) et noter tous les mots que tu y découvres dans un petit carnet. Les séries et documentaires peuvent aussi t’apporter énormément de nouvelles connaissances que tu pourras mettre à profit lorsque tu retourneras en cours ! Fais l’effort de les regarder en VO. Tu verras que ton cerveau s’adaptera très rapidement.

3. 3e conseil : prends ton temps

Ça ne sert à rien de se presser car, comme on le disait plus tôt, l’allemand est une langue complexe qui ne s’apprend pas en quelques jours. Si tu cherches à enrichir ton vocabulaire, il est judicieux d’y aller petit à petit et de ne pas viser les mots de plus de 6 syllabes dans un premier temps 😉 Plus il est accessible, mieux c'est !

💡 Le savais-tu ? Le mot allemand le plus long enregistré dans le Guinness des Records comporte 79 lettres… Si tu débutes, garde-le pour plus tard !

4. Conseil n°4 : travaille selon ton type de mémoire

L’apprentissage étant assez fastidieux, tu dois mettre toutes les chances de ton côté pour retenir du vocabulaire efficacement. Connaître ton type de mémoire peut être un véritable plus dans le processus d’apprentissage. Pour rappel, voici les trois types de mémoires selon lesquels tu peux axer tes méthodes :

  • - La mémoire visuelle, qui se base sur ce que tu vois. C’est-à-dire que tu seras plus enclin à retenir des informations si elles sont mises en évidence par des couleurs, des schémas, des polices marquantes… Si c’est ton type de mémoire, lire du vocabulaire et le réécrire suivi de sa traduction sera la meilleure manière de le retenir.
  • - La mémoire auditive, qui se base sur ton ouïe. Les personnes avec une mémoire auditive retiennent mieux les informations lorsqu’elles les entendent. Raison de plus pour rester attentif en cours et pour regarder des séries ou écouter des podcasts en allemand !
  • - La mémoire kinesthésique, qui repose sur l’expérience et le mouvement. Si c’est ton type, le fait de mettre les mots en pratique en les mettant en contexte t’aidera grandement à les retenir.

5. 5ème astuce : prépare des supports de révision à toute épreuve

Fiche tes cours

Pour assimiler plus facilement le vocabulaire allemand, le mieux est de te créer des fiches de vocabulaire qui recensent les mots à apprendre ou que tu connaîs déjà. L’avantage est double :

  • - Faire des fiches permet de travailler tous les types de mémoires. En écrivant, tes mémoires visuelle et kinesthésique seront stimulées et si tu lis les mots à voix haute en les écrivant, c’est ta mémoire auditive qui est mise à profit.
    • - Tu auras une base de données vers laquelle te tourner si tu as un trou de mémoire ou besoin d’un petit coup de pouce lors de tes échanges avec un germanophone. Et si tu utilises nos fiches REVISION 2.0, tu auras la possibilité de les scanner grâce à SCRIBZEE®, notre application gratuite, et de les garder dans ton téléphone. Elles seront automatiquement rangées dans des dossiers pour te permettre de mieux les organiser et tu pourras y avoir accès n’importe quand ! Mieux, si tes amis font eux aussi des fiches de vocabulaire d’après leurs lectures et recherches personnelles, tu pourras en bénéficier en utilisant la fonction de partage de l’application.

    La numérisation de tes fiches sur SCRIBZEE® a un autre avantage qui pourra t’être super utile : tu peux attribuer une couleur à chaque fiche en fonction de ton niveau de maîtrise.

    • - Pour les fiches à apprendre, tu peux leur attribuer le rouge.
    • - Les fiches à revoir et à approfondir seront en orage,
    • - Quant aux fiches que tu connais sur le bout des doigts, elles seront en vert.

    Tu ne seras plus jamais perdu dans tes montagnes de fiches et ton apprentissage n’en sera que plus intuitif !

    Fais des flashcards

    Les flashcards sont hyper utiles pour t’aider à retenir du vocabulaire, en particulier en allemand ! Elles permettent de te souvenir d’un mot ainsi que de sa traduction de manière ludique.

    Comment fonctionnent les flashcards ? C’est très simple : sur un morceau de papier, ou mieux sur des FLASH 2.0, note au recto le mot de vocabulaire allemand et au verso sa traduction. Le but est de trouver ce qui est inscrit sur la face cachée afin de l’apprendre par cœur, mais surtout de t’entraîner à chercher dans ta mémoire et traduire rapidement un mot.

    Nos FLASH 2.0 sont aussi compatibles avec SCRIBZEE® : une fois scannées à l’aide de l’application, elles seront sauvegardées dans le cloud et pourront être accessibles à tout moment et même partageables avec tes camarades de classe. Quand tu souhaiteras les apprendre, il te suffira d’utiliser le mode REVISION. L’application fera ainsi apparaître un certain nombre de flashcards à l’écran, en prenant soin de te montrer le plus souvent les cartes que tu maîtrises le moins. Pratique pour revoir les mots qui te posent le plus de problème et les mémoriser plus facilement !

    6. 6ème astuce : mise sur la répétition espacée

    La répétition espacée, tu connais ? C’est le fait de réviser des notions selon des intervalles précis afin de faciliter l’assimilation des informations. Si tu souhaites donner un coup de boost à ta mémoire, c’est la méthode à adapter ! Toutefois, cela demande pas mal d’organisation puisque si tu oublies une séance, tous tes efforts risquent d’être compromis.

    Il y a deux manières d’éviter ce risque :

    • - Intègre des créneaux dédiés à tes révisions de vocabulaire allemand dans ton planning pour être sûr de ne pas oublier de revoir tes fiches et tes flashcards.
    • - Utilise la fonction “rappel” sur SCRIBZEE® pour recevoir des notifications lorsqu’il est l’heure de réviser. Bien sûr, c’est toi qui choisis les moments en amont ! Tu pourras alors dégainer ton téléphone, faire une séance rapide avec le mode REVISION et progresser à vue d’oeil 👌

    7. Conseil n°7 : fais rentrer les nouveaux mots dans ta vie quotidienne

    La meilleure façon d’apprendre du vocabulaire et de le retenir ? Parler, parler, parler ! Tu travailleras ainsi ta prononciation, la mise en contexte et tu auras encore plus d’opportunités d’apprendre de nouveaux mots. Si tu peux entrer en contact avec un germanophone ou simplement échanger avec ton prof lors de tes cours, tu décuples tes chances de t’améliorer rapidement. Conseil d’ami !

    Voilà tous nos conseils pour devenir un pro de l’allemand et avoir un vocabulaire riche. Rappelle-toi : Rome ne s’est pas construite en un jour. Ton trésor de mots se construira donc au fur et à mesure du temps, grâce à des efforts de recherche, beaucoup d’entraînement et de la pratique. Bon courage !


    Laisse-nous un commentaire !

    À lire, à voir

    également