Comment retenir le tableau périodique ?

Articles

Publié le :

Comment retenir le tableau périodique

 En 2019, le tableau périodique des éléments - aussi appelé tableau de Mendeleïev - fêtait ses 150 ans ! Aujourd’hui encore, son apprentissage reste toujours aussi incontournable pour de nombreux étudiants. Souvent abordé pour la première fois au lycée, le tableau périodique est encore au programme bien des années plus tard, lors des études de médecine ou dans des filières scientifiques.

Si toi aussi tu as besoin de le mémoriser, tu trouveras ici toutes nos astuces pour apprendre le tableau périodique ! 💪

 

1. Faisons le tour du tableau périodique 😊

Qu’est-ce que le tableau périodique ? 🤔

C’est en 1869 que le tableau périodique des éléments a vu le jour. Inventé par le chimiste russe Dimitri Mendeleïev, il est constitué de 118 cases et permet ainsi d’identifier et de catégoriser les 118 éléments découverts dans l’Univers en fonction de leurs propriétés chimiques et de leur structure.

Le tableau tel que tu le connais aujourd’hui est le résultat du travail de nombreux chercheurs du domaine scientifique. Au fil des années, des tas de chimistes, physiciens et mathématiciens se sont penchés sur le tableau de Mendeleïev afin d’y mettre de l’ordre… Créant ainsi un guide du chimiste que les étudiants comme toi doivent connaître impérativement pour mener à bien leurs expérimentations !

 

A quoi sert-il ? 😐

Grâce à ce tableau, tu pourras entre autres :

  • - Différencier les familles principales d’éléments (gaz nobles, les métaux de transition, les alcalins…)
  • - Comprendre les similarités ou les différences entre les éléments chimiques
  • - Cerner la nature des éléments qui constituent notre environnement
  • - Identifier la répétabilité des propriétés des éléments chimiques
  • - Prédire la réactivité et le mode de formation des éléments…

En bref, c’est un outil incontournable pour tes études scientifiques. Mais pour cela, tu dois encore savoir l’utiliser et le comprendre. On t’explique ça tout de suite !

Tu dois comprendre le tableau

Commençons par le commencement : il est inutile que tu apprennes bêtement le tableau périodique des éléments sans le comprendre. Bien qu’on te conseille de l’apprendre par cœur, garde en tête que c’est comme dans n’importe quelle autre matière. Si tu ne prends pas le temps de comprendre ce que tu lis, tu vas avoir du mal à mettre tes acquis en pratique au moment de restituer tes connaissances.

Il en va sans dire qu’il sera plus simple pour toi de retenir quelque chose que tu as bien compris.

Applique-toi donc bien à identifier chaque partie des éléments. Chaque case correspond à un élément précis, doté de facteurs et caractéristiques qui lui sont propres :

  • - Son nom (par exemple, le fer)
  • - Son symbole, composé d’une ou deux lettres (pour le fer, il s’agit de Fe)
  • - Le nombre atomique, qui indique le nombre de protons de l’élément en question. C’est d’ailleurs ce qui organise le tableau périodique. (Pour le fer, c’est le nombre 26)
  • - Enfin, tu trouveras la masse atomique qui te permet d’avoir une idée de la grosseur d’un atome. (Celui du fer est égal à 55,845)

💡 Certains tableaux n’indiquent que le symbole et le nombre atomique des éléments. On te recommande donc de te pencher dans un premier temps sur un tableau présentant les caractéristiques complètes de chaque élément afin d’en avoir une vision globale, quitte à t’appuyer sur des tableaux simplifiés plus tard. 

 

2. Comment apprendre le tableau périodique ? 😫

Pas tout en même temps…

Le meilleur moyen de retenir le tableau de Mendeleïev est de diviser ton apprentissage en plusieurs parties. Tu as de la chance, c’est un tableau composé de plusieurs lignes et colonnes entremêlées. Tu peux donc choisir de les apprendre individuellement, mais tu peux aussi procéder par rangées, par familles (elles sont représentées par des blocs de couleurs), par regroupement de numéros… Trouve ce qui va te faciliter la tâche, et pars de là. 🧐

💡 D'ailleurs, si tu as une mémoire visuelle, le fait d’utiliser un tableau coloré est un très bon moyen de faciliter ton apprentissage ! Cela te permettra de faire des associations dès le départ et de différencier les familles d’éléments plus facilement.

Maintenant que tu sais quoi revoir, tout va reposer sur un apprentissage régulier. Essaye de mémoriser des groupes d’éléments au quotidien : commence par une dizaine, et une fois que tu les as assimilés, attache-toi à une nouvelle dizaine, et ainsi de suite...

Attention : même si tu as du pain sur la planche, n’oublie pas de revoir régulièrement les éléments précédents au fur et à mesure de ta progression pour bien les ancrer dans ta mémoire ! Du coup, inutile de te préciser qu’il est très difficile d’apprendre ce tableau du jour au lendemain. Le plus tôt tu t’y mettras, le plus à l’aise tu seras le jour de l’examen 😉

 

Mise sur les fiches

Les fiches t’aideront dans ton processus d’apprentissage puisqu’elles te permettront de répertorier les éléments clés du tableau périodique.

Ce tableau est un enchevêtrement de lignes et de colonnes, de chiffres et de lettres en tout genre… On s’y perd facilement ! Ainsi, n’hésite pas à créer des fiches afin de mettre à plat toutes les informations. Tu peux notamment créer une fiche pour chacune des divisions que tu as déterminées au préalable. Inscris-y le nom, le symbole, le nombre atomique et la masse atomique de chacun des éléments, et tu verras que tout sera plus clair !

👉 Si tu fais des divisions de 10 éléments par fiches, en tout, tu auras 12 fiches distinctes que tu pourras revoir dès que tu en ressentiras le besoin.

Pour tirer un maximum de bénéfices de ton fichage, utilise nos fiches REVISION 2.0 ! Elles sont parfaites pour apprendre le tableau périodique et très appréciées des étudiants en médecine 😊

  • - Leurs cadres colorés te seront très utiles, puisqu’ils pourront te permettre de regrouper les éléments par couleurs à l’instar de leur placement dans le tableau. Vert, rouge, jaune et bleu, les fiches sont disponibles en 11 coloris en tout. Pratique, non ?
  • - Les fiches REVISION 2.0 sont compatibles avec notre application SCRIBZEE, développée pour te permettre de numériser, sauvegarder, organiser et même partager tes fiches sur ton téléphone, ta tablette, ton ordinateur... Tu pourras les emporter partout. C’est un gros gain de temps pour les révisions sur le pouce.
  • L’avantage, c’est qu’en scannant tes fiches, elles seront automatiquement rangées dans des dossiers associés à la couleur de leurs cadres respectifs. Tes révisions seront d’autant plus faciles. Tu auras encore plus de raisons de retenir les éléments !

👉 A toi de voir comment tu souhaites organiser tes fiches. N'oublie pas qu’elles sont là pour t’aider à faciliter ton apprentissage !

Les moyens mnémotechniques

Pour retenir un nombre important d’informations, tu peux essayer de créer des moyens mnémotechniques. Ils te permettront de regrouper les lignes ou les colonnes du tableau de manière ludique et de faciliter leur assimilation.

Tu peux notamment inventer des phrases qui t’aideront à retenir les symboles dans leur ordre d’apparition dans le tableau périodique.

  • - La ligne 2 comprend Li, Bé, B, C, N, O, F, Né. Voilà une phrase qui peut t’y faire penser : “Lire Beaucoup Balzac, Car Notre Orthographe Fait Négligée.”
  • - Pour retenir la ligne 3 composée du Na, Mg, Al, Si, P, S, Cl et Ag, tu peux essayer la phrase “Napoléon Mangea Allègrement Six Poulets Sans Claquer d’Argent”.

À toi d’inventer les tiennes ! On te met au défi d’en trouver une avec Caen pour t’aider à retenir le calcium dans la 4e ligne, car c’est de là où l’on vient... 😎

 

3. À toi de jouer en testant tes connaissances !

Fais marcher ta mémoire…

Une fois que tu connais tous les éléments du tableau, tu dois t’assurer que tu ne perdras pas la mémoire lorsque tu auras besoin de les ressortir. Une bonne méthode pour vérifier que tu as bien appris le tableau périodique est d’en télécharger un vierge et d’en remplir les cases en te fiant à ta mémoire. Une fois toutes les cases remplies, tu peux le comparer au tableau d’origine afin de tester tes connaissances. 

👉 Si tu as tout bon, félicitations ! Si certaines des cases sont erronées ou vides, ne t’en fais pas : cet exercice est fait pour t’aider à déterminer ce sur quoi tu dois travailler en priorité.

Les flashcards

Outil incontournable pour les révisions, n’oublie pas d’intégrer l’utilisation des flashcards dans ton processus d’apprentissage. Elles te permettront de contrôler tes connaissances en un rien de temps, et de réviser régulièrement.

Tu peux choisir de faire 118 flashcards pour les 118 éléments si tu es particulièrement téméraire. Autrement concentre-toi sur la création de flashcards réservées aux éléments que tu as du mal à apprendre : par exemple ceux que tu n’as pas réussi à trouver lors de l’exercice du tableau à trous.

Munis-toi de nos FLASH 2.0. Sur un côté de ta flashcard, écris le symbole d’un élément (par exemple Ca, Cu, Ag) ainsi que son nombre atomique. De l’autre côté, tu peux inscrire le nom complet de l’élément, pourquoi pas sa famille.

👉  Ici aussi, les flashcards doivent être personnalisées et t’aider à combler tes lacunes. C’est donc à toi de voir ce que tu souhaites inscrire sur le recto et le verso et quelles informations tu souhaites mettre en avant pour mieux les retenir.

💡 Les FLASH 2.0 sont elles aussi compatibles avec l’application SCRIBZEE : tu vas donc pouvoir les scanner à leur tour et les emmener partout avec toi sur ton smartphone !

Contrôle régulièrement tes connaissances

Une fois tes FLASH 2.0 numérisées sur SCRIBZEE, tu pourras activer le mode REVISION directement sur l’application. Tu verras les flashcards défiler une à une à l’écran, et tu devras trouver la réponse cachée. Tu as trouvé ? Bravo ! Tu peux swiper vers la droite pour indiquer à l’appli que t’es un boss. Autrement, swipe vers la gauche. Tu es quand même un boss, mais tu as encore besoin de boss...er. Ne t’en fais pas, l’algorithme va retenir tes réponses et te reproposera les cartes qui t’ont posé problème lors de ta prochaine session de révisions pour que tu t’améliores.

Tu peux activer le mode REVISION dans les transports, lors d’une pause entre deux cours, dans une salle d’attente, au petit déjeuner… C’est quand même plus pratique que de sortir 118 flashcards de ta poche à chaque fois que tu as besoin de réviser 😅

Tu connais désormais toutes nos astuces pour apprendre le tableau périodique des éléments et le retenir. On récapitule : comprends le tableau, apprends-le à l’aide des fiches et de moyens mnémotechniques, puis révise tes connaissances grâce aux flashcards. Bon courage ! 


Laisse-nous un commentaire !

À lire, à voir

également