Les 4 commandements pour réviser la physiologie en médecine

Articles

Publié le :

Les 4 commandements pour réviser la physiologie en médecine

Lors de ton année de PASS/L.AS et tout au long de tes études de médecine, il te sera impossible de passer à côté de la physiologie. Cette matière est essentielle dans ton domaine, puisqu’elle traite tout simplement du fonctionnement du corps humain. Très intéressante, elle constitue un peu le tronc commun à toutes les autres UE que tu seras amené à voir lors de ta première année : il faut bien la réviser et ce, régulièrement. Voici 4 conseils pour bien apprendre ses cours de physiologie en PASS/L.AS afin d’obtenir les meilleures notes aux concours !

 

1- Tu comprendras avant d’apprendre

Les doublants et anciens élèves de PASS le diront toujours : les UE en médecine, c’est beaucoup de “par cœur”. Toutefois, ceux qui réussissent vraiment insistent sur la compréhension avant même de s’attacher à la mémorisation. Une fois que tu auras intégré cette nuance, tu seras déjà bien plus rôdé pour réussir ta première année.

Comment optimiser tes chances de comprendre toutes les notions ? C’est simple, commence par adopter une attitude adaptée en amphi. En théorie, tes cours magistraux à la fac seront toujours aussi complets que possible… Voire TROP complets ! Il est donc tentant de prendre des notes en mode “scribe” sans prêter attention à ce que le prof dit. C’est une erreur, puisque l’aide à la compréhension commence dès la prise de notes en amphi. Adopte une attitude dynamique et critique : pose des questions autour de toi si tu ne comprends pas, essaye de remettre en contexte les informations, cherche des réponses aux questions posées par le prof… C’est ce qu’on appelle l’écoute active.

Pour décupler tes chances d’assimiler ton cours, pense à prendre le plus de notes possibles. Ça peut s’avérer prenant d’écouter et de noter en même temps, mais le simple fait d’écrire t’aidera déjà à mémoriser les informations. Et crois-nous : c’est toujours ça de pris quand il s’agit de te repencher sur les cours de la journée une fois rentré chez toi. 😉

Tu as du mal à suivre et tu accumules du retard ? N’hésite pas à laisser des trous que tu compléteras plus tard grâce à tes recherches personnelles ou de l’aide d’autres étudiants. Concentre-toi toujours sur les explications essentielles en temps réel du professeur, plutôt que sur une notion que tu n’as pas pu noter au début du cours. Ce n’est pas perdu, tu pourras y revenir plus tard.

💡 Besoin d’astuces pour optimiser tes notes ?

  • - La méthode Cornell est une méthode de prise de notes super efficace pour toujours aller plus loin et anticiper les questions qui tombent au concours.
  • - Mise sur les abréviations pour toujours plus optimiser ton temps.
  • - N’hésite pas à utiliser un dictaphone si tu sais que tu auras besoin de réécouter certains passages du cours (mais attention, ça ne remplace pas les notes en temps réel !)

2- Tu feras du “par coeur” ton meilleur allié

Allez, maintenant que tu as des infos qui ont du sens et que tu comprends, on peut enfin aborder la question du “par coeur”. C’est en grande partie ce qui t’aidera à réussir cette UE, au vu de la charge d’informations au programme et du type d’examen au concours (QCM ou questions où tu devras restituer tes connaissances). Entre les cours sur les régulations internes du corps humain, l’histologie, la physiologie cardiaque et endocrinienne… Tu auras de quoi faire ! 😉

Adapte tes méthodes à ton type de mémoire

Pour apprendre par cœur, rien de tel que de te reposer sur ce qui fonctionne pour toi. C’est un peu évident ! Ce qu’on veut dire par là, c’est que rien ne sert de rechercher des méthodes révolutionnaires ou des pilules miracles à la prégnénolone pour booster tes capacités cognitives. Tu peux commencer par te renseigner sur ton type de mémoire et adapter tes révisions en fonction. Pour rappel, voici les 3 types de mémoire :

  • - La mémoire visuelle est stimulée en grande partie par l’utilisation de couleurs, de polices, de tableaux et autres éléments visuels. Si ta mémoire est plutôt visuelle, essaye de bien regarder les diaporamas (textes, schémas…) affichés lors du cours en amphi pour bien les imprimer. De retour chez toi, lis tes cours attentivement, quitte à les réécrire en partie, redessiner les schémas à apprendre ou commence à faire des fiches.
  • - La mémoire auditive repose principalement sur les sons et les paroles. Tu seras donc aidé si tu prêtes bien attention à ce que dit le prof lors du cours magistral, que tu te concentres sur ses paroles et ses questions, ou sur les tiennes lorsque tu révises à voix haute en rentrant.
  •  -La mémoire kinesthésique s’appuie sur l’expérience, le ressenti et la mise en pratique. Reste en mouvement lorsque tu apprends, trouve des exemples de cas concrets ou des anecdotes pour illustrer une notion, exerce-toi le plus possible…

 

Utilise des Flashcards

Une bonne manière de faire travailler les 3 types de mémoire est de faire des flashcards. Le principe est simple : d’un côté de ta carte, tu vas écrire une question (par exemple : quelle est l’hormone qui nous tient éveillé ?) et de l’autre, la réponse (l’adrénaline).

À quoi ça sert ?

👉 Dans un premier temps, tu stimules ta mémoire visuelle en associant deux notions sur une seule et même carte : à force de la retourner, ça va bien finir par rentrer ! Ensuite, tu peux te poser les questions sur le recto à voix haute avant d’y répondre à voix haute aussi. En plus d’avoir l’impression d’être dans un jeu TV, ça fera travailler ta mémoire auditive. Enfin, le simple fait de faire ce type d’exercice ludique fera marcher ta mémoire kinesthésique. C’est donc trois gros avantages en un qui s’offrent à toi pour bien réviser la physiologie.

💡 On te recommande nos flashcards FLASH 2.0 puisqu’elles sont compatibles avec SCRIBZEE®, notre application super pratique. Grâce à la fonctionnalité de numérisation, tes flashcards seront toujours à portée de main et disponibles n’importe où, n’importe quand sur ton smartphone. Tu pourras ainsi t’entraîner directement depuis l’appli grâce au mode REVISION qui fera défiler tes flashcards une par une à l’écran. Tu n’auras qu’à trouver la bonne réponse et swiper à droite pour en informer l’appli. Si tu t’es trompé, pas de souci, tu peux swiper à gauche : l’algorithme le prendra en compte pour les prochaines fois. Eh oui, les flashcards que tu maitrises le moins te seront proposées plus souvent lors de tes prochaines sessions, te permettant ainsi un apprentissage à ton rythme et entièrement adapté à tes besoins. Tu pourras même suivre ton avancement grâce à la courbe de progression, qui se dessinera au fur et à mesure de tes sessions. Trop motivant !

3- Des fiches tu feras

Véritables alliées des primants et des étudiants de PASS qui réussissent, les fiches sont un incontournable des études de médecine. Si tu n’en fais pas pour réviser la physiologie, crois-nous, il faut t’y mettre.

Mais attention, pas n’importe comment ! Les fiches ont quelques règles d’or :

  • - Pas de résumé de cours (ou encore pire, de cours bis)
  • - Pas de fiches à rallonge
  • - Pas de fiche que tu ne comprends pas
  • - Pas de rature, de structure approximative et de plan pas clair

👉 Une fiche bien faite doit t’aider à apprendre, comprendre et retenir tes cours. Essaye donc d’en faire pour le maximum de chapitres et notions. Ce n’est pas une perte de temps, au contraire, cet exercice te permettra de visualiser ton cours dans son ensemble. Mais attention, ​​la fiche n’est utile que si tu maîtrises parfaitement ton cours au préalable (cf. le premier commandement).

Privilégie donc une fiche claire, courte, concise, qui met bien en évidence les notions vues en cours. Une fiche réussie comporte aussi les définitions des notions du chapitre, en sachant qu’elles tombent très souvent au concours ! N’hésite pas à également inclure les notions pièges qui portent à confusion afin de les mettre en parallèle et ne pas te tromper.

💡 Quelles fiches choisir pour ficher des cours de physiologie ? Tu peux déjà commencer par définir tes besoins : le format, la présentation… Avec nos fiches REVISION 2.0, tu n’auras que l’embarras du choix. Les plus appréciées des étudiants en médecine restent les plus grandes de 14,8 x 21 cm, puisqu’elles offrent assez de place pour allier texte et schémas.

À l’instar des flashcards, les fiches REVISION 2.0 sont compatibles avec SCRIBZEE®

et pourront, elles aussi, être scannées à ta guise pour être disponibles à n’importe quel moment sur ton téléphone. En plus, tu pourras leur attribuer un statut d’avancement pour toujours être à jour dans tes révisions. Les fiches marquées en rouge sont à apprendre, celles en orange doivent encore être revues. Quant au vert, il désigne les fiches que tu maîtrises.

4- L’auto-évaluation tu pratiqueras

Le meilleur moyen de savoir si tout ça fonctionne, c’est de t’auto-évaluer. Ça te permettra de voir si tu es sur la bonne voie ou si tu as besoin de réajuster le tir. Après avoir revu tes cours et tes fiches, essaye de te remémorer ce que tu viens d’apprendre et réexplique-le selon tes propres mots. Si c’est trop compliqué ou qu’il te manque encore trop d’informations, c’est que tu dois retravailler ton cours.

💡 Tu peux aussi essayer la méthode Feynman, ou technique de la feuille blanche. À partir de tes connaissances, remplis une feuille avec tout ce que tu connais d’une notion, reproduis un schéma de tête, applique une formule… Sois le plus détaillé possible. Vérifie ensuite à l’aide de ton cours que les informations sont exactes.

Pour passer au niveau supérieur, tu peux aussi utiliser des annales. C’est même fortement recommandé ! Rien de tel qu’un entraînement en conditions réelles pour vérifier que tout est bien assimilé. Tu as encore le droit de te tromper (ce ne sont pas les vrais concours…). Donc n’aies pas peur de noter sur un brouillon toutes tes hésitations. Tu pourras y revenir à l’issue de ton entraînement.

Tu te souviens du mode REVISION ? Il te plaît ? Eh bien on a une bonne nouvelle : ce n’est pas le seul mode existant de SCRIBZEE®. L’appli propose aussi le mode QUIZ, qui, à l’instar du mode REVISION permet de passer en revue toutes tes flashcards pour vérifier que tu les maîtrises bien. L’avantage, c’est qu’à la fin de ce petit test, l’appli t’attribue un score, te permettant ainsi de voir si tu es prêt pour l’examen ou si tu dois continuer à faire le serial swiper…

👉 Dans les deux cas, utilise une fiche pour noter toutes tes erreurs.

Voilà, tu connais désormais les quatre grands impératifs pour bien réviser l’UE physiologie en PASS. Rappelle-toi qu’un travail régulier sera la clé de ta réussite ; sans ça, tu risques de vite être à la ramasse ! Bon courage pour cette année et puisse les concours t’être favorables…


Laisse-nous un commentaire !

À lire, à voir

également